October 10th at 10:22am Posted in: News

Interview : Sidibé Lansana Sangaré, Directeur Général de ECO-BETAPE

Présentez-vous et parlez-nous de votre entreprise ?

Je suis Sidibé Lansana Sangaré, Directeur Général de ECO –BETAPE.

ECO-BETAPE est une entreprise qui évolue dans les domaines du BTP, des transports dans sa globalité, dans l’hydrocarbure et dans d’autres prestations.

Parlez-nous un peu de l’histoire d’Eco… ?

Eco-BETAPE a été créé pour la première fois en 1998, avec des différents changements en 2003. ECO-BETAPE a été une entreprise qui a toujours évolué dans différents domaines avec les compagnies minières et pétrolières tel que Vivo et Total. Nous avons également évolué avec des départements ministériels comme les Travaux publics et le département de l’Agriculture.

Aujourd’hui, vous êtes membre de la BSTP. Comment avez-vous connu la BSTP ?

C’est à travers un décret présidentiel que j’ai connu la BSTP.

Quelle est votre expérience avec la BSTP et quels sont les éléments dont vous avez bénéficié auprès d’elle ?

La BSTP nous accompagne dans les domaines relatifs à nos activités sur le terrain et avec les partenaires financiers. Nous avons eu une large expérience avec la BSTP. Nous avons participé à plusieurs ateliers organisés par la BSTP. Avec la BSTP, nous avions soumissionné avec Dynamic Mining. J’avoue que la BSTP nous a accompagné régulièrement. Et à temps plein, ils étaient avec nous. C’est pourquoi nous accueillons favorablement la création de la BSTP.

Comment est-ce que la BSTP peut vous aider davantage ?

J’estime que la BSTP connait nos difficultés. Nous avons besoins qu’elle nous aide à renforcer nos capacités organisationnelles. Si elle nous accompagne dans ce sens, nous serons encore plus efficaces sur le terrain et il sera naturellement facile pour nous d’être dans les normes afin de remporter des marchés facilement.

Comment se porte votre entreprise en cette période de Covid-19 ?

Notre contrat avec Dynamic Minin a été suspendu à cause de la Covid-19. Et jusqu’à date, ils sont censés le reprendre à partir de septembre. Pour cela, nous avions déjà effectué des plans qui ressortent un peu notre plan de Covid. Nous attendons la reprise normale des choses. Pour nous, comme d’ailleurs plusieurs entreprises surtout les PME, la situation est critique mais, nous attendons que les choses puissent rentrer dans l’ordre afin de poursuivre nos activités.

Quel conseil donneriez-vous à ceux qui veulent entreprendre ?

Je leur dirai qu’il faut d’abord avoir la volonté, avoir une vision et s’engager à bien faire. Avec les différents accompagnements des uns et des autres, rien n’est impossible.

Acheteurs et Partenaires

Top